Action Sociale d’ESPOIR Mali–Remise de dons à des familles déplacées vivant au Garbal de Faladiè.

Il y a plusieurs mois déjà que les familles deplacées ont cherché refuge dans la capitale malienne aux marchés de bétail de Faladié en commune VI du district de Bamako et dans la région de Koulikoro (Niamana et Tinkelen).

Il y a un manque d’hygiène, d’eau potable, de nourriture, d’habits, de logement, sans compter le besoin urgent et primordial des prises en charge sanitaire, une assistance ou un accompagnement financier et Psychosociale. 

Dans l’esprit de solidarite et d’action humanitaire, ESPOIR s’est rendu au Garbal de Faladie pour s’imprégner des conditions de vie des familles deplacées et a entamé des actions de bienfaisance avec une première remise de dons le 24 mai 2019, constituant un geste de soulagement et d’espoir. 

Note d’information OCHA: Les conflits intercommunautaires survenus dans la région de Mopti en mi- décembre 2018 ont entrainé le déplacement de personnes vers le district de Bamako (Faladié) et la région de Koulikoro (Niamana et Tinkelen).

L’identification et l’enregistrement des nouveaux déplacés a débuté le 14 décembre 2018 sur les sites de Faladié, Niamana et Tinkelen.

Au 9 mars, 657 personnes déplacées internes (soit 214 ménages) étaient recensées. Au total, 50 pour cent d’entre elles sont des femmes et 45 pour cent des enfants.

Les personnes enregistrées viennent principalement des cercles de Koro, Douentza et de Bankass. Ces nouveaux arrivants s’ajoutent aux 3 023 personnes déjà enregistrées à Bamako et aux 1 162 autres dans la région de Koulikoro.