In the Heart of the Moon est un disque de 2005 des musiciens maliens Ali Farka Touré à la guitare et au chant et de Toumani Diabaté à la kora. L’album a été enregistré dans la salle de conférence « Toit de Bamako » au dernier étage de l’hôtel Mandé surplombant le fleuve Niger à Bamako, au Mali. Il s’agit de la première d’une série en trois volets publiée par World Circuit Records intitulée « The Hotel Mandé Sessions », suivie de Savane et du Boulevard de l’Indépendance. Le titre de l’album est dérivé du titre descriptif plus long de Touré pour la session d’enregistrement; « Une réunion très importante dans le royaume au cœur de la lune. »

L’album comprend douze titres, basés principalement sur les traditions Songhaï du nord du Mali et les traditions Bambara du sud du Mali et de la Guinée voisine, rappelant la période qui a immédiatement précédé l’indépendance. L’album a été enregistré sans répétition. Les deux musiciens ont affirmé que la musique coulait naturellement et sans effort, Touré connaissant depuis longtemps la famille et les traditions musicales de Diabaté. En dépit de leur admiration mutuelle, les musiciens n’avaient auparavant joué qu’un total de trois heures ensemble en quinze ans.

En 2009, il a reçu une certification or de l’Independent Music Companies Association, qui indiquait des ventes d’au moins 100 000 exemplaires dans toute l’Europe.

Source: Wikipedia –https://en.wikipedia.org/wiki/In_the_Heart_of_the_Moon